A la pointe de l’innovation économique

 

 

 

 

 

La Communauté urbaine Marseille Provence Métropole fait du soutien à l’innovation scientifique et technologique une priorité de sa stratégie de développement économique centrée sur l’économie de la connaissance.

Pour ce faire, elle favorise l’émergence et le développement des acteurs de l’innovation.

Elle accompagne les entreprises dans leur développement et définit puis met à disposition une offre de solutions foncières et immobilières. 

 

 

 


Concrètement, plusieurs actions ont été engagées. Ainsi, le soutien à la création et à l’accompagnement des entreprises innovantes passe par l’incubateur Impulse et des pépinières d’entreprises, Marseille Innovation et l’association Grand Luminy.

 

La Communauté urbaine favorise le développement des 7 pôles de compétitivité qu’elle compte sur son territoire. En accompagnant financièrement le Fonds Unique Interministériel (FUI), MPM co-finance des projets de recherche et développement portés par les entreprises innovantes des Pôles de compétitivité.

 

 

Les atouts de Château-Gombert

 

Le Technopôle Marseille Provence à Château-Gombert, le Parc scientifique et technologique de Marseille Luminy ou encore le Pôle Média Belle de Mai sont es sites privilégiés de cette politique. Château-Gombert compte 150 entreprises sur son territoire, 2 grandes écoles d’ingénieurs, 7 laboratoires de recherche, 2 centres inter-universitaires ou encore un incubateur (Impulse). Ce dernier permet aux projets de création d’entreprises innovantes de faire leurs premiers pas.

 

Toujours à Château-Gombert, Marseille Innovation contribue à la création et au développement d’entreprises sur deux sites d’implantation : les sciences pour l’ingénieur au Technopôle Marseille Provence de Château-Gombert et les technologies de l’information et de la communication au Pôle média de la Belle de Mai. 

Ce site technopolitain est dynamisé par la présence du pôle de compétitivité Optitec. Labellisé en 2005 sur les thématiques « systèmes complexes d’optique et d’imagerie », ce pôle est composé de grands groupes industriels, de PME et start-up, ainsi que des organismes de recherche en Paca. Popsud, l’association qui porte le pôle, jouera un rôle essentiel au sein du futur Hôtel Technoptic, puisqu’elle sera chargée de créer et de gérer la plate-forme d’équipements mutualisés en optique adaptative. 

 


Une gamme élargie d’offre foncière et immobilière

 

Pour consolider l’attractivité du territoire, la Communauté urbaine propose des solutions foncières et immobilières adaptées aux entreprises de technologie. 

 

 

Le Parc scientifique et technologique de Marseille Luminy est un incontestable vecteur de croissance, la filière santé-biotech étant un accélérateur de développement économique de la métropole. Sur ce site se croisent 8 200 étudiants répartis dans les 6 facultés et grandes écoles présentes sur place. 1 650 chercheurs, post-doc étrangers, ingénieurs et techniciens travaillent dans 29 laboratoires de recherche.

 

L’association Grand Luminy offre tous les services d’une pépinière d’entreprises. 

Le pôle de compétitivité Eurobiomed y a trouvé naturellement sa place. Il s’articule autour de cinq axes scientifiques et technologiques prioritaires : maladies infectieuses et tropicales, dispositifs médicaux et bio-ingénierie, soins et accompagnement au vieillissement, cancers rares et agressifs, immunologie et applications thérapeutiques. Il est composé de grands groupes industriels, de PME et de start-up, ainsi que des organismes de recherche installés en Paca. 

 

 

 

biologiste en action

 

A Marseille Luminy, les start-up spécialisées dans le biotech disposent de 18 200 m² shon de locaux d’activité développés par MPM.

 

Pour poursuivre ce développement, deux sites sont à l’étude : 1 800 m² shon issus de la rénovation des locaux du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et un terrain de 24 000 m², propriété de l’Université de la Méditerranée, sur lequel la Communauté urbaine réalisera progressivement 10 000 m² de locaux dans le cadre d’un bail emphytéotique. 

L’objectif de MPM est de disposer ainsi de 30 000 m² de locaux pour les entreprises biotech et santé d’ici à 2015 sur le Technopôle de Luminy. 

 

A La Ciotat, MPM investit pour réaliser le Parc Athélia V.

Cette nouvelle ZAC fait suite aux quatre précédentes, dont la réussite est incontestable. Athélia V s’étendra sur une superficie totale de 23 ha, destinés notamment aux entreprises biotech-santé.

 

Enfin, MPM apporte son soutien à des projets immobiliers structurants.

L’Hôtel Technoptic à Château-Gombert, dédié au secteur de l’optique-photonique, Luminy Biotech (sciences du vivant et biotechnologies), le village d’entreprises sur le parc d’activité des Florides à Marignane (aéronautique, labellisé pôle Pégase) bénéficient de financements réguliers pour étendre leurs activités.

 

 

ZAC des Florides, le centre logistique prend forme

 

Récemment, Eugène Caselli, président de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, accompagné d’Eric Le Disses, maire de Marignane, a posé la première pierre du centre logistique Eurocopter, opéré par Daher. L’implantation de Daher Aérospace sur ce parc d’activités est porteuse d’une dynamique forte dans la mise en œuvre opérationnelle du site. Cette création met en relief l’attention portée par MPM à la constitution d’une nouvelle offre foncière et immobilière répondant aux besoins des entreprises.


150 hectares ont été consacrés au nord ouest du territoire communautaire aux activités économiques, notamment la création de trois parcs d’activités : le parc des Florides (Marignane), le parc des Aiguilles (Ensuès-la-Redonne), le parc d’Empallières (Saint-Victoret).

 


« Malgré la pression foncière, qui reste considérable ici, nous nous efforçons de constituer des réserves véritablement stratégiques et de proposer une offre immobilière attractive et répondant à nos exigences en matière de développement durable » , assure Eugène Caselli.

 

Le plan Campus 

 

MPM s’implique à hauteur de 165 M€ dans le plan Campus pour développer une desserte de Luminy et de Château-Gombert par Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Le plan Campus, un investissement de 720 M€, permettra la réalisation des aménagements nécessaires à la naissance, en 2012, de l’université unique Aix-Marseille, la plus grande université de France.