Assurer une meilleure gestion de l’eau

La direction de l’Eau et de l’Assainissement de la Communauté urbaine assure le service d’adduction, de traitement et de distribution de l’eau potable sur l’ensemble des 18 communes. Elle veille aussi à la collecte et au traitement des eaux usées dans le respect des arrêtés préfectoraux. 

 

 

Campagne de prévention sur les risques liés au Canal de Marseille


A l’occasion des Journées nationales de prévention de la noyade du 21 au 27 mai, MPM et la Société des Eaux de Marseille vous alertent sur les risques liés au Canal de Marseille.


Ce canal, qui permet l’alimentation en eau potable de plus d’1,2 million d’habitants, peut s’avérer un véritable danger pour quiconque y braverait l’interdiction de s’y baigner ou de s’y promener. 

 

D’une longueur de 160 km entre La Roque d’Antheron et La Ciotat, le canal de Marseille traverse le territoire de 23 communes, parfois dans des zones urbanisées. Dans tous les endroits sensibles, Marseille Provence Métropole, propriétaire de l’ouvrage et la Société des Eaux de Marseille sécurisent le périmètre : grillages, portails, panneaux, barrières, gardiennage, le long du canal.

 



Un domaine privé et réglementé

 

Plus de 200 millions de mètres cubes d’eau de la Durance transitent chaque année dans le Canal de Marseille. Après un passage dans les centres de traitement d’eau potable, elle est acheminée jusqu’au robinet des consommateurs. C’est dire l’importance de cet ouvrage d’utilité publique que gère la Société des Eaux de Marseille pour le compte de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. 


Comme tout domaine privé, son accès est interdit et protégé par des arrêts préfectoraux. 
Et, notamment, ceux du 25 février 1856 et du 22 avril 1867 qui interdisent :


• de s’y baigner ou d’y pêcher,

• de circuler sur ses berges, 

• de puiser l’eau, 

• de le dégrader,

• d’y jeter des ordures.

 


Lignes de vies - Canal de Marseille - MPMDes aménagements prévus pour la sécurité

 


Des lignes de vie sont placées régulièrement tout au long du canal.

 

En cas de chute, ile ne faut pas paniquer. Il faut se laisser emporter jusqu’à ces bouées pour s'y agripper en attendant les secours.

 

Témoin d’un accident, repérez la ligne de vie la plus proche et appelez les numéros d’urgence ci-dessous.


SAMU : 15    POLICE SECOURS : 17    POMPIERS : 18

 


Une campagne de prévention est lancée à destination des mairies, des centres sportifs, des centres aérés, des associations, des écoles et des gestionnaires d’organisme HLM, afin de rappeler que toute activité y est interdite et de dissuader toute personne d’y accéder. 


Plus d'infos sur les règles de sécurité

 


Marseille décroche l’organisation du 6ème Forum Mondial de l’eau

En lice avec Durban (Afrique du Sud), Marseille a été choisie par les gouverneurs du Conseil Mondial de l’eau pour accueillir la prochaine édition en 2012.


Le Forum mondial de l’eau rassemble tous les trois ans quelque 20 000 personnes : entreprises, dirigeants politiques, professionnels de l’eau, scientifiques, ONG…


Plus de 33 000 personnes issues de 192 pays ont pris part au dernier Forum mondial de l’eau à Istanbul, le plus grand rassemblement jamais réalisé pour l’eau.

 



 

Mise en service de la nouvelle station d’épuration des eaux usées d’Ensues la Redonne.

Après avoir examiné l’hypothèse d’une station d’épuration supplémentaire implantée sur le littoral, MPM a opté pour une solution moins onéreuse c’est à dire l’extension et la remise à niveau de la station existante. Le traitement retenu est un traitement biologique suivi d’une filtration membranaire qui permet un rejet d’eau épurée d’une qualité remarquable du niveau baignade.

 

 

 

 


Ouverture de l’usine d’ultrafiltration de Gémenos.


Face à l’évolution constante des normes de qualité de l’eau potable produite, une amélioration et une sécurisation de la qualité de l’eau potable est apparue nécessaire pour la commune de Gémenos et la construction d’une usine d’ultrafiltration s’est imposée à MPM pour qui c’est une première.
Ce procédé, très peu répandu à l’échelle nationale, consiste à filtrer l’eau au travers de membranes dont les pores sont très fins et ne laissent passer ni les bactéries ni les virus. L’eau obtenue est d’excellente qualité.