Des petits travaux aux grandes réalisations

 

 

L’aménagement de l’espace public relève de la compétence de la Communauté urbaine MPM. Pour améliorer le cadre de vie des habitants, de nombreuses interventions d'importance variable ont lieu tout au long de l’année. Petit tour d’horizon de l’activité des services.

 


 

L’entretien des voies publiques en chiffres

 

Sur une année le centre "Allo Mairie" recense plus de 2 000 demandes d’interventions  qui entraînent au final plus de 800 interventions de terrain.

Les équipes de la Sécurité Voirie interviennent à plus de 6 700 reprises sur la seule ville de Marseille.

- plus de 387 150 m² de trottoir et de chaussée et 5 000 ml de clôtures et glissières sont rénovés,

- 900 scellements urbains et panneaux de signalisation mis en place,

- 143 944 ml et 56 282 m² de peintures routières effectués,

- 938 panneaux de jalonnement créés,

- 11 436 panneaux rénovés sur l’ensemble du territoire communautaire.

Les services de MPM instruisent également plus de 4 000 autorisations d’ouvertures de tranchée et de création d’entrée charretière par an.

 

 

 

Des études menées pour l'amélioration de l'espace public


 

En vue de la réalisation d’opérations structurantes ou d’amélioration de la qualité de l’espace public une centaine d'études sont menées par an, traitées en interne ou en externe. Les équipes suivent environ la réalisation de 23 000 m² de chaussée et de 12 000 m² de trottoir.


La sécurité des infrastructures est primordiale : plus de 950 rondes de surveillance et 340 interventions sont réalisées par la sécurité des tunnels, ainsi que 2 082 opérations de maintenance pour 3 400 ml d’ouvrage.

Le tout sous surveillance de 71 caméras.


 4 572 interventions et dépannages ont été effectués sur les feux tricolore dans le courant de l'année. 956 carrefours ont fait l’objet d’aménagements. 40 caméras de surveillance ont été installées.

 


 

 

 

Mise en service du tunnel de la Joliette

 

Les Marseillais ou ceux qui traversent aujourd’hui encore la ville en pestant contre ses embouteillages récurrents ne tarderont pas à ressentir les effets bénéfiques de l’ouverture, le 23 mars, du tunnel de la Joliette.

 

S’étirant sur 1 kilomètre, ce tunnel constitue une nouvelle étape dans la reconquête de la façade maritime de Marseille. 

 


40 000 véhicules en moins Il offrira la possibilité de traverser Marseille sans y arrêter, réduisant ainsi notablement le trafic routier en surface, tout en facilitant l’accès au centre-ville par le boulevard du littoral. Le tunnel de la Joliette est le dernier maillon permettant de traverser Marseille en souterrain, reliant entre elles les autoroutes d’entrée et de sortie de la ville.

 


Mise en service du tunnel de la joliette le 23 mars 2011

 

Dans le sens Sud-Nord, la traversée de Marseille s’effectuait déjà par les tunnels du Vieux-Port et de la Major. L’ouverture du tunnel de la Joliette offre la possibilité de traverser la ville dans l’autre sens, complétant l’axe Nord-Sud et Est. Ainsi, les véhicules en provenance de l’autoroute A 55 pourront rejoindre l’autoroute A 50 vers Aubagne et Toulon en empruntant successivement le tunnel de la Joliette, puis les tunnels du Vieux-Port et du Prado Carénage.

 

D’après les prévisions, 40 000 véhicules devraient s’engouffrer dans ce nouveau tube chaque jour.

 

D’un coût de 135 millions d’euros au total, le chantier s’est étalé sur trois ans sans connaître de retard dans son planning. 

 

 

Ouverture tunnel Joliette marseille mpm

 

 

 

 

 

 

Le Vieux-Port se refait une beauté


En réduisant la circulation automobile autour des quais, la requalification du centre-ville privilégiera les modes doux et les transports en commun. Les nouveaux espaces publics favoriseront l’organisation d’évènements.

 

Le projet connaîtra deux phases.

 

• La première consistera à proposer des aménagements adaptés à l’évènement Marseille Provence 2013 capitale européenne de la culture.

 

• La deuxième sera livrée autour de 2015, avec un Vieux-Port dont le visage aura complètement changé. 

 

Conçu par le groupement Michel Desvigne, qui associe au paysagiste les architectes Foster + Partners, les urbanistes de Tangram, Ingerop et Yann Kersalé, le programme lauréat présente l’avantage d’avoir une première phase de réalisation opérationnelle fin 2012, dans la perspective de 2013, année pendant laquelle Marseille Métropole sera capitale européenne de la culture, le projet étant ensuite complété pour une livraison à l’horizon 2017.  

 

 

Projet de semi-piétonisation du Vieux-Port - Marseille - MPM

 

 

Cette progressivité ne répond pas seulement à l’exigence du rendez-vous impératif de 2013.

Elle permet d’assurer la semi-piétonisation du Vieux-Port et d’y installer la primauté des transports collectifs en deux étapes. Les accès aux parkings situés tout autour du port sont maintenus.

 

Les concepteurs du projet ont mis l’accent sur la façade maritime en imaginant une chaîne de parcs arborés reliés par des promenades. 

 

 

Projet de semi-piétonisation du Vieux-port - Marseille - MPM

 

Faisant le lien entre cette façade maritime et le décor minéral du port proprement dit, l’actuelle zone occupée par le bassin et l’échangeur du carénage évolue pour former un glacis en balcon sur le plan d’eau : une prairie en pente douce autour d’une calanque.

Quant aux quais, le projet retenu conserve les activités associatives et la capacité d’accueil tout en libérant à la promenade leur bordure.

 

Les éléments fondamentaux du projet étant posés, il appartiendra au travail de concertation qui va s’engager sur cette base d’en préciser exactement les applications et les modalités d’usage.


 

 

Le Tunnel Prado Sud pour fluidifier le trafic


Ce projet consiste, par le biais d’une procédure de délégation de service public en concession, à déléguer le financement, la conception, la réalisation et l’exploitation d’un ouvrage routier souterrain formé d’un tunnel à péage d’environ 1 400 mètres de longueur.

Au nord, les échanges se feront avec l’actuel tunnel du Prado Carénage, la voirie locale et l’autoroute A 50. Au sud, les échanges s’effectueront avec le boulevard Michelet vers le sud et l’avenue du Prado en direction du sud-est et de la mer.

 

 

 

 

La Corniche Kennedy consolidée


Ouvrage de 1 800 mètres de longueur composé d’une succession d’encorbellements et de viaducs, la Corniche Kennedy est soumise à de fortes dégradations dues à l’environnement marin.

 

Des interventions régulières sont réalisées pour entretenir et sécuriser le site.

 

 

 

 

Travaux de mise aux normes - Tunnel Vieux-Port - Marseille - MPM 

 

Le tunnel du Vieux-Port mis aux normes

 

Construit entre 1965 et 1967, le tunnel sous le Vieux-Port assure une liaison majeure entre l’autoroute A 55 au nord et l’autoroute A 50 à l’est. Suite à la parution de la circulaire Mont-Blanc, la réglementation concernant les tunnels a évolué. Des travaux de mises aux normes ont été entrepris, relevant à la fois du génie civil, des équipements et des dispositifs de sécurité.

 

La première phase des travaux concerne la réalisation d’un giratoire au niveau de l’entrée du tunnel Prado Carénage et de l’entrée / sortie du tunnel Vieux Port et vient de démarrer.

 

La deuxième phase portera sur la réhabilitation. Notamment sur l’enlèvement des parements amiante, la création d’issues de secours, le remplacement complet du système de ventilation et de l’ensemble des équipements de sécurité ainsi que la réparation des bétons.

 

Les travaux doivent s'étendre jusqu'à la fin de l'année 2012 pour un montant de 26 millions d'euros.

 

 


 

 

 

 

On pourra stationner au J4

 

Le projet consiste à créer un parc de stationnement souterrain de 700 places environ sous l’esplanade du J4, secteur emblématique de la façade littorale à Marseille.

Dans le cadre de la ZAC CIMED, il est prévu que l’esplanade du J4 soit bordée latéralement par un ensemble d’équipements majeurs à vocation culturelle et de loisirs : le Musée des Civilisations et de la Méditerranée (MUCEM), le Centre Régional de la Méditerranée (CRM).

 

 

 

 

Vers des lignes de Bus à haut niveau de service (BHNS)


Dans le cadre du plan Campus, des études de faisabilité ont été conduites afin d'améliorer le niveau de service de plusieurs lignes de bus, pour faciliter l’accessibilité des deux sites universitaires, Luminy et Saint-Jérôme/Château-Gombert.

Ces aménagements consistent à créer des couloirs en site propre, à aménager les carrefours pour donner une priorité aux feux tricolores et adapter les stations aux bus articulés.

 

Par délibération n°DTUP 001-2283/10/CC du 1er octobre 2010, le Conseil de la Communauté urbaine a approuvé l’opération intitulée « réalisation d’une ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) entre la station de métro Bougainville et Saint Antoine (Vallon des Tuves) à Marseille (15ème et 16ème arrondissements) ». 

Ce projet s’inscrit dans la politique volontariste et ambitieuse de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole d’étendre et de moderniser son réseau de transport en commun dans le respect des objectifs de développement durable. Le BHNS envisagé se substituera à l'actuelle ligne de bus n°26 et améliorera la desserte en transport en commun du secteur Nord de la Ville. 

 

Le haut niveau de service garantira un service de transport en commun performant qui réponde à l’attente des usagers (fréquence élevée, régularité, rapidité, plages horaires étendues, temps de parcours optimisés). Enfin, le BHNS sera l'occasion de requalifier les espaces traversés comme les noyaux villageois de La Viste, de Saint Louis et de Saint Antoine, contribuant ainsi à l’aménagement du territoire.

 

L'avis de concertation

Plus d'infos

 

 

Amélioration des voiries


Dans le cadre d’opérations de réhabilitation urbaine sur les cités Saint-Joseph et Saint-Paul à Marseille, la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole a en charge le réaménagement et de la création de voiries.